The Rothschild Code – The World in 2017 – Planet Trump

Version française

The Tarot Cards On The Economist Cover About The World For 2017

The respectable English liberal magazine “The Economist” expresses world oligarchs financial and political views. It is owned 50% by the English branch of the Rothschild family and the Agnelli Family. The remaining 50% are owned by private investors, editors and staff members. Each year, the Economist publishes a special issue about the year to come –illustrated by its cryptic cover– that is always revealing of Rothschild world views. The issue about 2017 is no exception and is surprising as its cover is showing eight modified tarot cards, making hidden messages more accessible.

TW2017_Cover_FINALS.indd

A Few Words About Rothschild Materialism and Spirituality

This article follows last week astro-tarologic article “Who Are Those Secretive Billionaires Ruling The World And Our Lives?” The tarot cards presence on the 2017 Economist cover indicate that the oligarchs who are materially mega-rich may start to realize that they are also spiritually mega-poor. While they look at the world for more material  power, they may become aware that human destruction will not bring them more happiness and freedom but less. Not a good deal. With the eight tarot cards analyzed one by one, Rothschild world vision will become clearer.

World Previsions According to Rothschild

1024x1346-the-economist-cover-2016

The eight tarot cards need to be interpreted, literally and symbolically, from Rothschild perspective and not from the reader viewpoint. The cards don’t present events predictions, but Rothschild opinion about his world vision. This year messages are somewhat more open than in the past for who can understand the tarot cards literal and symbolic meanings. When talking about the future we must distinguish three possible approaches: (1) forecasting, (2) anticipation, and (3) opinion. (1) It is my belief that no one can predict future events, not even Rothschild. As evidence, the complete absence of Trump on the 2016 Economist cover. Events only exist after being produced. (2) However, it is possible to express anticipations of trends and potentials in the light of existing facts, such as for instance global events created or planned by the oligarchy, and (3) Anyone can express opinions about the future, which are only engaging their authors, whom then have the same right to error than meteorologists or doctors. In a nutshell, futurologists, whether oligarchs, economists or anyone, can’t make forecasts. They only reveal the present to those who are still stuck in the past. This applies to Rothschild visions as well.

The Eight Tarot Cards from the 2017 Economist Cover

300x300-jp-morgan

Millionaires don’t use astrology, billionaires do.
J.P. Morgan

Targeted to an educated and influential readership, the Economist is a magazine representing issues from an economic, political and cultural liberalism point of view (free trade, globalisation and free immigration). That oligarchs are showing an interest for the esoteric world shouldn’t be a surprise. They are very lonely at the top and their spiritual vacuum is huge. The tarots cards on the Economist cover may represent a desire to reconcile the material world to the esoteric and spiritual world.

Here are some comments before analyzing the eight selected tarot cards: (1) they kept their original names and symbolic meanings, (2) they are modified to give some literal representations about Rothschild’s view of the world to come, (3) they all belong to the 22 major arcana in the 78-card deck, (4) they are presented in a sequence different than their natural order (which could be justified by the new narrative, but I believe is more for visual illustration reasons) and (5) two cards are tilted (which could be interpreted more obliquely, but I believe that this too is for visual illustration reasons). Therefore, I will analyze the eight tarot cards in their natural sequence and in vertical position.

01 – The Initiating MAGICIAN – INITIATION – To choose
Uncover the life direction and build a new reality

For more info about the Initiating Magician

345x565-01-economist-the-magician

The classical tarot card of The Magician is sometimes titled “Le Bateleur” meaning the Street Showman. The Economist Magician has many similarities with the Rider-Waite-Smith classical tarot Magician. (1) He is a standing showman (ready for action), (2) behind a table (ready for magical objects), (3) facing a future audience (his magic show), (4) his right hand (sign of activity as opposed to the left hand receptivity), (5) holding vertically (earth life is linked to the cosmos), (6) a magic wand (supernatural power), (7) his right arm is directed towards the sky and his left arm towards the earth (ability to link the material energy of the earth to the spiritual energy in the sky). (8) He is wearing a red cloak (life energy ready for practical action), (9) with yellow (gold = wealth) neck border and belt, and (10) he has a lemniscate over his head (infinite energy and stamina).

Unlike the classical tarot Magician, the Economist Magician (1) has a yellow sun behind his head (royal ego), (2) with a virtual reality (VR) device over his eyes (virtual reality show), (4) and his left index (receptivity), (5) is over a 3D printer (modern technology), (6) touching the power button (easy activation), (7) producing unlimited housing units (abundant real estate production).

1200x1200-donald-trump-profileThe Economist Magician is a direct metaphor for none other than Donald Trump (“Planet Trump” is the subtitle on the cover). The Showman with a royal ego, a virtual reality show and a real estate  production machine are obvious literal symbols. Donald Trump has no previous political experience, he is like Mickey in Disney episode of “The Apprentice Sorcerer” in Fantasia. In his own reality TV show, Donald Trump was the Master of the “Apprentice”. Today, tables have turned and he is the Apprentice. His Master is Rothschild, who put him in the US President position.

In 2016, I wrote six astro-tarologic articles about Trump and always associated him with the Magician tarot card. I also considered him as an actor and questioned whether that would be enough to qualify him to be President. Yes, Ronald Reagan did it before him. Here are the links for the previous Trump articles: Donald Trump, The Egomaniac We Love To HateWhat Would An Astro Tarologer Tell Donald Trump After His Iowa Defeat? – Donald, Bernie, Ben And The Others – Can Donald Trump Fake It All The Way to The Presidency? – Trump Secret Plan: Not Becoming the Next President – Unveiling the Secret Behind Donald Trump Unexpected Victory

09 – The Enlightening HERMIT – ASCENT – To enlighten
Look inside and trust the unknown

345x565-09-economist-the-hermit

The Rider-Waite-Smith classical tarot card of the Hermit shows an introspective (isolation) old man (wisdom) with a long beard (austerity) looking to the left (past) in a long vertical monastic (asceticism) dress (time mastery) standing straight (self-confidence) holding a stick (connection to material earth) in his left hand (receptive) and a lantern (search of light) in his right (active) hand.

4th Baron Nathaniel Charles Jacob Rothschild

The Hermit of the Economist shows an identical old man, but occupying only a small portion of the image. The rest is mostly representing the hermit world mastery who (1) stands on a rock solid platform of a mountain top (dominating global panorama), (2) overlooking (in a power position), (3) marching groups of people (united in a single military march), (4) in the valley (lower level). (5) In the back there are four (stability) pyramidal mountain tops (esoteric elevation), (6) and several flowing mountains (potential flooding in the valley) (7) during a night sky (dreams), (8) showing the moon (unconscious), (9) and six (harmony) stars (small spotty lights). (10) Under the hermit mountain, there is a lightning (destruction by fire), (11) striking the United States (end of US supremacy). See more info about the US superpower cycle in the article 2010-2025: Our World In Transition. The marching people in the valley are carrying groups flags: (a) TTIP (Transatlantic Trade and Investment Partnership) blue flag, crossed, (b) TTP (Trans-Pacific Partnership) red flag, crossed, (c) EU (European Union) blue flag crossed, (d) STOP (attacks against the USA?) red on white flag, (e) NO (no other Brexit?) white on blue flag, (f) a small unreadable red flag, crossed, (g) a small unreadable blue flag, and (h) a very small unreadable red flag. It looks like f, g and h are not specific but only mean “more…”

With those symbols of world political mastery and anti-US Establishment supremacy (lighting over US as well as the three main flags a, b and c), the Hermit of the Economist is nobody else than Rothschild himself with his own world power vision.

10 – The Renewing WHEEL OF FORTUNE – RENEWAL – To accept
Go with the flow of life cycles and seek help of others if needed

345x565-10-economist-wheel-of-fortune

The traditional Wheel of Fortune tarot card shows three animals turning head first in an anti-clockwise rotation. The card symbolizes life vicissitudes of successes and failures.

The Economist Wheel of Fortune shows three European political leaders rotating head first in a clockwise rotation. There are two ballot boxes in the bottom, where each contain a voting ticket with a letter “x”, indicating that the “x” can be rigged in favor of any candidate to be selected by whom is holding the handle to rotate the wheel. It is obvious  for Rothschild that the invisible handle decision maker is none other than himself.

The Economist Wheel of Fortune is in line with the Hermit EU crossed flag, meaning that Rothschild is planning to end the EU. The three persons on the Wheel of Fortune are Germany, France and Holland key candidates for the coming 2017 elections: (1) Angela Merkel the incombent candidate for Germany elections to be held somewhere between August 27 and October 22, (2) Marine Le Pen for France elections to be held between April 23 and May 7 and (3) Mark Rutte the incumbent candidate for Holland elections to be held on March 15. The Economist Wheel of Fortune indicates Rothshild plans: (1) Eliminate Angela Merkel (dark cloud with lightning and rotating head down) as the US Establishment candidate, (2) Support Marine Le Pen (sun in the sky and rotating head up), kind of a French Trump, in favor of a Frexit referendum and (3) Wait to see how the Dutch campaign enfolds (emerging new head) and decide between Mark Rutte continued country leadership or Geert Wilders the contested Dutch populist. Note that all three are bound to the Wheel of Fortune meaning that they have no freedom of action and are totally dependent of the decision maker power.

13 – The Rebirthing DEATHREVOLUTION – To eliminate
Destroy what is over and build anew

345x565-13-economist-death

There is no resemblance of the Economist card of Death with any classical tarot card with the same name. So, let’s observe it from Rothschild perspective. The skeleton in a black (funeral) robe and holding a scythe is the symbol of death. The scenery is a nuclear apocalypse. Everything is dead except the horse with a red (life) harness and two blue flying insects. The fish in the dried out river is either dead or dying, and so are the three plants. The yellow (gold) sky is centered around a radiating red (life) sun while nine small yellow (gold) pieces are found scattered on the desolated land.

With the last minute replacement of Hillary Clinton by Donald Trump for the US Presidency, the London City (lead by the Rothschild Dynasty) dethroned the US Establishment (lead by the Bush Dynasty) after a century of supremacy. The power change went from 51/49 to 49/51 and is still very volatile. It is certain that the US Establishment will not give up its centennial supremacy without a fight. They still have the strongest military force in the world and may consider using the nuclear option. With such a scenario there would only be losers. Everyone is very much aware of that and nobody wants a nuclear apocalypse. In this poker game, the winner may die too. I am more inclined to believe that for Rothschild the apocalypse image is a metaphor for the unavoidable world economic and financial collapse, which will be painful but will open the door for a better life on earth.

16 – The Inspiring TOWER – INSPIRATION – To celebrate
Return to solid ground and dance

345x565-16-economist-the-tower

In certain classical tarot decks, the Tower card is called “Maison-Dieu”, “God’s House”, which in the Economist Tower card is represented by a Christian cross above the door. Above the Tower, the sky has very dark clouds with a huge thunderstorm and powerful lightnings. The Tower explosion symbolizes the Christianity fate in a war of religions. The Tower is spliced in two parts with followers groups on each side. Christianity on the right (the Christ on the cross) and Leninist Communism (the red flag with hammer and sickle) on the left. As Communism was more of a Christianity adversary in the past, I believe that Communism is a politically correct metaphor for today’s Islamism. The Tower is accessed by an angular path (broken access) surrounded by yellow (gold) wavy land (Vatican wealth). There is a note on the door (Vatican City is closed) and some texts and stones (Christianity relics losses) are falling from the exploded Tower. Rothschild vision is that Christianity, as we knew it, will lose its two millenaries superpower.

17 – The Giving STAR – EXPRESSION – To give
Act upon the world and live completely

345x565-17-economist-the-star

There is no resemblance of the Economist card of The Star with any classical tarot card with the same name. The image represents 14 big yellow 8-pointed (cardinal perfection) stars (fixed), 10 white small stars (the solar system) and one meteors (mobile shooting star) in a blue sky above a red soils with craters (new planet). Inside each big star, there is a picture of a young unidentified person (youth in general). The 10 white stars imply that the red celestial body is situated outside our solar system. We are in space where youth is shining. The meteor is representing a star in transformation. From Rothschild vision, human race apocalypse on earth will not be final. There will be new life in space after.

20 – The Transforming JUDGMENT – TRANSFORMATION – To be reborn
Welcome the irresistible call of your soul and prepare for a new level of consciousness

345x565-20-economist-judgment

There is no resemblance of the Economist card of Judgment with any classical tarot card with the same name. With a crowned globe (world power) in his right hand (active) and a scepter (royal power) in his left hand (receptive), Donald Trump feels like the world Emperor (very much like the Emperor tarot card). However in traditional Emperor card, the Emperor holds the scepter in his right hand and the globe in the left. This indicates that Trump received the world power instead of conquering it. The Judgment card shows Trump dressed in black (funeral), sitting only on the United States and not the world. Hence his vulnerability. Rothschild vision is that Trump is blinded by his narcissistic power and seems to forget who put him there. Trump could be taken out of power if he does not obey Rothschild directions.

21 – The Awakening WORLD – AWAKENING – To triumph
You attained a soul awareness realization, enjoy your life to the utmost

345x565-21-economist-the-world

There is no resemblance of the Economist card of The World with any classical tarot card with the same name. The yellow (gold) sun (king of the universe) radiates its rays to the yellow earth continents (material wealth) on which lay three sacred architectures (spiritual wealth): a Greek temple, a Roman temple and an Egyptian pyramid. They are symbolized by a red (life) book (knowledge), a framed artwork (art) and two masks (life as the theater of tragedy and comedy). All three in turn are summarized by a red (life) framed artwork (art) and an open book (science). According to Rothschild vision, the World card represents his philanthropist side in the art and science world.

A Few Closing Words

According to Rothschild views and anticipations of the 2017 world, we are heading towards a dark period of major radical world changes: world economic and financial collapse, end of Christianity and the European Union, in an unpredictable Trump Planet. The eight tarot cards symbolize a paradigm shift of historic proportion. I want to believe that from the destruction, a more just, more humane and more united world will emerge … the Age of Aquarius that anticipates the art and science unity, as it appears in Rothschild ultimate vision of the World card.

As the paradigm shift will happen anyway, here is my single suggestion for Rothschild. “As conflicts only create problems and solve none, why not try love, light and harmony for a change.

In love, light and harmony. Always, Serge Bernard

Le Code Rothschild – Le Monde en 2017 – Planète Trump

English Version

Les Cartes de Tarot Sur la Couverture de l’Economist Pour l’Année 2017

Le magazine libéral anglais réputé “The Economist” exprime les points de vue financiers et politiques des oligarques mondiaux. Il est détenu à 50% par la branche anglaise de la famille Rothschild et la famille Agnelli. Les 50% restants sont détenus par des investisseurs privés, des éditeurs et des membres du personnel. Chaque année, l’Economist publie un numéro spécial sur l’année à venir – illustré par une couverture énigmatique – qui est toujours révélatrice de la vision de Rothschild sur l’avenir du monde. Le numéro de 2017 ne fait pas exception et est surprenant car sa couverture montre huit cartes de tarot modifiées, ce qui rend les messages cachés plus accessibles.

TW2017_Cover_FINALS.indd

Quelques Mots Sur le Matérialisme et la Spiritualité de Rothschild

Cet article fait suite à l’article astro-tarologique de la semaine dernière intitulé “Qui Sont Ces Milliardaires Qui Gouvernent Le Monde Et Nos Vies?” La présence de cartes de tarot sur la couverture de l’Economist pour 2017 indiquent que les oligarques qui sont matériellement méga-riches commencent à réaliser qu’ils sont en même temps méga-pauvres spirituellement. Alors qu’ils contemplent le monde pour plus de puissance matérielle, ils semblent prendre conscience que la destruction humaine leur apportera non pas plus de bonheur et de liberté, mais moins. (happiness and freedom article en anglais) Pas une bonne affaire. Avec les huit cartes de tarot analysées une par une, la vision du monde selon Rothschild deviendra plus claire.

Les Prévisions du Monde Selon Rothschild

1024x1346-the-economist-cover-2016

Les huit cartes de tarot doivent être interprétées, littéralement et symboliquement, du point de vue de Rothschild et non du point de vue du lecteur. Les cartes ne présentent pas des prévisions d’événements, mais l’opinion de Rothschild sur sa vision du monde. Cette année, les messages sont un peu plus ouverts que dans le passé pour qui sait comprendre les significations littérales et symboliques des cartes de tarot. Lorsque l’on parle de l’avenir il faut distinguer trois approches possibles: (1) la prévision, (2) l’anticipation et (3) l’opinion. (1) Je pense que personne ne peut prédire les événements futurs, pas même Rothschild. Pour preuve, la complete absence de Trump dans la couverture de l’Economist de 2016. Les événements n’existeront qu’après avoir été produits. (2) Toutefois, il est possible d’exprimer des anticipations de tendances et de potentiels à la lumière de faits existants, tels par example des événements mondiaux créés ou planifiés par l’oligarchie et (3) N’importe qui peut émettre des avis sur le futur, qui ne sont alors que des opinions n’engageant que leurs auteurs. Ceux-ci ont alors le même droit à l’erreur que les météorologues ou les docteurs. En résumé, les futurologues, qu’ils soient oligarchs, économistes ou n’importe qui, ne peuvent pas faire de prévisions. Ils ne font que révéler le présent à ceux qui sont encore bloqués dans le passé. Cela s’applique de la même manière aux visions de Rothschild.

Les Huit Cartes Du Tarot De La Couverture De L’Economist Pour 2017

300x300-jp-morgan

Les millionaires ne font pas appel à l’astrologie, les milliardaires si.
J.P. Morgan

Destiné à un lectorat éduqué et influent, l’Economist est une revue représentant des sujets du point de vue d’un libéralisme économique, politique et culturel (le libre échange, la mondialisation et la libre immigration). Que les oligarchs montrent un intérêt pour le monde ésotérique ne devrait pas surprendre. Ils sont très seuls au sommet et leur vide spirituel est énorme. Les cartes de tarot sur la couverture de l’Economist peuvent représenter un désir de rapprocher le monde matériel au monde ésotérique et spirituel.

Voici quelques commentaires avant d’analyser les huit cartes de tarot.  (1) Elles ont gardé leurs noms d’origine et leurs significations symboliques, (2) elles ont été modifiées pour donner des représentations littérales de la vision de Rothschild sur le monde à venir, (3) elles appartiennent toutes aux 22 arcanes majeures d’un jeu de 78 cartes, (4) elles sont présentées dans une séquence différente de leur ordre naturel (ce qui pourrait être justifié par le nouveau récit, mais je crois qu’il s’agit davantage d’un choix pour des raisons d’illustration visuelle) et (5) deux cartes sont inclinées (il pourrait s’agir d’une interprétation plus oblique, mais je crois qu’ici aussi il s’agit de raisons d’illustration visuelle de la couverture). Par conséquent, je vais analyser les huit cartes de tarot dans leur séquence naturelle (natural sequence article en anglais) et en position verticale.

01 – Le MAGICIEN initie – INITIATION – Choisir
Découvrir la direction de sa vie et construire une nouvelle réalité

Cliquer pour plus d’info sur the Initiating Magician (article en anglais)

345x565-01-economist-the-magician

La carte de tarot classique du Magicien est parfois intitulée “Le Bateleur” c’est-à-dire le “Bonimenteur de Rue”. Le Magicien de l’Economist a de nombreuses similitudes avec le Magicien du tarot classique Rider-Waite-Smith. (1) Il s’agit d’un bonimenteur qui se tient debout (prêt à l’action), (2) derrière une table (prête pour ses objets magiques), (3) devant un  futur public (son spectacle de magie), (4) sa main droite (signe d’activité en opposition à la réceptivité de la main gauche), (5) tient verticalement (liaison entre la vie sur terre et le cosmos) (6) une baguette magique (puissance surnaturelle), (7) son bras droit est dirigé vers le ciel et son bras gauche vers la terre (capacité de lier l’énergie matérielle de la terre à l’énergie spirituelle du ciel). (8) Il porte une cape rouge (énergie de vie prête pour l’action pratique), (9) avec une bordure de cou et une ceinture jaunes (or = richesse), et (10) il a une lemniscate au-dessus de sa tête (énergie infinie et endurance).

Contrairement au Magicien du tarot classique, le Magicien de l’Economist (1), a un soleil jaune derrière sa tête (égo royal), (2) avec un appareil de réalité virtuelle (VR), (3) sur ses yeux (show en télé-réalité), (4) et son index gauche (réceptivité), (5) se dirige vers une imprimante 3D (technologie moderne), (6) et touche le bouton d’alimentation (activation aisée), (7) produisant des unités de logement à la chaîne (abondante production immobilière).

1200x1200-donald-trump-profile

Le Magicien de l’Economist est donc une métaphore directe pour nul autre que Donald Trump (“Planet Trump” est le sous-titre sur la couverture). Le Bonimenteur, dont l’égo royal, le show télé-réalité et la machine de production immobilière en sont des symboles évidents. Donald Trump n’a aucune expérience antérieure en politique, il est comme Mickey de l’épisode de Disney “L’Apprenti Sorcier” dans Fantasia. Dans sa propre émission de télé-réalité, Donald Trump était le Maître de l’Apprenti. Aujourd’hui, les tables sont tournées. C’est lui qui est maintenant l’Apprenti et son Maître est Rothschild, qui l’a placé au poste de Président américain.

En 2016, j’ai écrit six articles astro-tarologiques sur Trump qui ont toujours été associés avec la carte de tarot du Magicien. J’ai aussi toujours considéré Trump comme un acteur et je me suis souvent demandé si cela suffirait pour le qualifier come président. Oui, Ronald Reagan l’a fait avant lui. Voici les liens pour les articles précédents sur Trump: Donald Trump, The Egomaniac We Love To Hate (en anglais) – What Would An Astro Tarologer Tell Donald Trump After His Iowa Defeat? (en anglais) – Donald, Bernie, Ben And The Others (en anglais) – Can Donald Trump Fake It All The Way to The Presidency? (en anglais) – Le Plan Secret de Donald Trump: Ne Pas Devenir le Prochain Président – Dévoiler le Secret Derrière la Victoire Inattendue de Donald Trump

09 – L’HERMITE éclaire – ASCENSION – Illuminer
Regarder vers l’intérieur et faire confiance à l’inconnu

345x565-09-economist-the-hermit

La carte de tarot classique Rider-Waite-Smith de L’Ermite montre un vieil homme (sagesse) introverti (isolement) avec une longue barbe (austérité) regardant vers la gauche (passé) dans une longue bure (ascétisme) verticale (maîtrise du temps) en position droite (confiance en soi) tenant un bâton (connexion à la terre matérielle) dans la main gauche (réceptivité) et une lanterne (recherche de lumière) dans la main droite (activité).

4th Baron Nathaniel Charles Jacob Rothschild

L’Ermite de l’Economist montre un vieil homme identique, mais qui n’occupe qu’une petite partie de l’image. Le reste représente essentiellement la maîtrise du monde par l’Ermite qui (1) se tient sur une plate-forme solide au sommet d’une haute montagne (dominant globalement le panorama), (2) surplombant (en position de pouvoir), (3) des groupes de gens qui marchent (unis en un seul défilé militaire), (4) dans la vallée (niveau inférieur). (5) Dans le fond il y a quatre (stabilité) sommets pyramidaux (élévation ésotérique), (6) et plusieurs montagnes déferlantes (inondations potentielles dans la vallée) (7) pendant un ciel de nuit (rêves), (8) avec la lune (inconscient), (9) et six (harmonie) étoiles (petites lumières brillantes). (10) Sous la montagne de l’ermite, il y a un éclair (destruction par le feu), (11) frappant les Etats-Unis (fin de la suprématie américaine). Voir plus d’informations sur le cycle de la suprématie américaine dans la video en français 2010-2025: Notre Monde En Transition. Les gens qui marchent dans la vallée portent des drapeaux: (a) TTIP (Transatlantic Trade and Investment Partnership) drapeau bleu barré, (b) TTP (Trans-Pacific Partnership) drapeau rouge barré, (c) UE (Union européenne) drapeau rouge barré, (d) STOP (les attaques contre les USA?) rouge sur drapeau blanc, (e) NO (plus d’autres Brexit?) blanc sur drapeau bleu, (f) illisible petit drapeau rouge barré, (g) illisible petit drapeau bleu, et h) illisible tout petit drapeau rouge. Il semble que f, g et h ne sont pas spécifiques, mais signifient seulement “etc…”

Avec ces symboles de la maîtrise du monde politique et de l’anti-Établissement américain (éclairs sur les Ètats-Unis ainsi que les trois drapeaux a, b et c), l’Ermite de l’Economist n’est autre que Rothschild lui-même avec sa propre vision de sa puissance mondiale.

10 – La ROUE DE LA FORTUNE régénère – RENOUVEAU – Accepter
Aller avec le flot des cycles de la vie et rechercher l’aide des autres si nécessaire

345x565-10-economist-wheel-of-fortune

La carte de tarot traditionnelle de la Roue de la Fortune montre trois animaux tournant avec la tête en avant dans une rotation dans le sens inverse des aiguilles d’une montre. Ils symbolisent les vicissitudes de la vie avec ses succès et ses échecs.

La Roue de la Fortune de l’Economist montre trois dirigeants politiques européens qui tournent la tête en avant dans une rotation dans le sens des aiguilles d’une montre. Il y a deux urnes dans le bas, où chacune contient un bulletin de vote avec une lettre “x”, indiquant que le “x” peut être truqué en faveur de n’importe quel candidat choisi par celui qui tient la manivelle pour faire tourner la roue. Il est évident que, pour Rothschild, le décideur invisible de la manivelle n’est autre que lui.

La Roue de la Fortune de l’Economist est en accord avec le drapeau barré de l’EU dans la carte de l’Ermite, ce qui signifie que Rothschild envisage de mettre fin à l’UE. Les trois personnes sur la Roue de la Fortune sont les candidats clés de l’Allemagne, la France et les Pays-Bas pour les prochaines élections de 2017: (1) Angela Merkel la candidate en titre pour les élections allemandes qui se tiendront entre le 27 août et le 22 octobre, (2) Marine Le Pen pour les élections en France, qui se tiendront entre le 23 avril et le 7 mai et (3) Mark Rutte, le candidat en titre aux élections hollandaises qui se tiendront le 15 mars. La Roue de la Fortune de l’Economist indique les plans de Rothshild: (1) Eliminer Angela Merkel (nuages sombre avec éclair et tournant avec la tête vers le bas) qui est la candidate de l’Établissement américain, (2) Soutenir Marine Le Pen (soleil dans le ciel et tournant avec la tête vers le haut), sorte de Trump à la française, en faveur d’un référendum Frexit et (3) Attendre de voir comment la campagne néerlandaise se développe (nouvelle tête nouvelle) pour décider entre Mark Rutte pour continuer à diriger et Geert Wilders le populiste hollandais contesté. Notez que tous les trois sont attachés à la Roue de la Fortune ce qui signifie qu’ils n’ont aucune liberté d’action et sont totalement dépendants de la puissance du décideur.

13 –La MORT et la renaissance – RÉVOLUTION – Éliminer
Détruire ce qui est périmé et construire du neuf

345x565-13-economist-death

Il n’y a aucune ressemblance de la carte de la Mort de l’Economist avec toute carte de tarot classique du même nom. Alors, observons-la du point de vue Rothschild. Le squelette en robe noire (enterrement) tenant une faux est le symbole de la mort. Le paysage offre l’image d’une apocalypse nucléaire. Tout est mort sauf le cheval avec un harnais rouge (vie) et deux insectes volants bleus. Le poisson dans la rivière desséchée est mort ou mourant, de même que les trois plantes. Le ciel jaune (or) est centré autour d’un soleil rouge (vie) rayonnant tandis que neuf petites pièces jaunes (or) se trouvent éparpillées sur la terre désolée.

Avec le remplacement de dernière minute de Hillary Clinton par Donald Trump pour la présidence américaine, la City de Londres (dirigée par la dynastie Rothschild) a détrôné l’Établissement américain (dirigé par la dynastie Bush) après un siècle de suprématie. Le changement de puissance mondiale est passé de 51/49 à 49/51 et reste très volatile. Il est certain que l’Établissement américain n’abandonnera pas sa suprématie centenaire sans combattre. Ils possèdent toujours la force militaire la plus forte du monde et peuvent envisager d’utiliser l’option nucléaire. Dans un tel scénario, il n’y aurait que des perdants. Tout le monde est très conscient de cela et personne ne veut une apocalypse nucléaire. Dans ce jeu de poker, même le gagnant peut mourir. Je suis plus enclin à croire que pour Rothschild, l’image de l’apocalypse est une métaphore de l’inévitable effondrement économique et financier mondial, qui sera douloureux mais qui ouvrira la porte vers une vie meilleure sur terre.

16 – La TOUR inspire – INSPIRATION – Célébrer
Revenir sur des bases solides et danser

345x565-16-economist-the-tower

Dans certains jeux de tarot classiques, la carte de la Tour est appelée “Maison-Dieu”, qui dans la carte de la Tour de l’Economist est représentée par une croix chrétienne au-dessus de la porte. Au-dessus de la Tour, le ciel a des nuages très sombres avec un énorme orage et de puissants éclairs. L’explosion de la Tour symbolise le destin du christianisme dans une guerre de religions. La tour est séparée en deux parties avec des groupes de disciples de chaque côté. Le christianisme à droite (le Christ sur la croix) et le communisme léniniste à gauche (le drapeau rouge avec marteau et faucille). Comme le communisme était surtout un adversaire du christianisme dans le passé, je crois que le communisme est une métaphore politiquement correcte pour l’islamisme d’aujourd’hui. La tour est accessible par un chemin angulaire (accès cassé) entouré par la terre ondulée jaune (or) (richesse du Vatican). Il y a une note sur la porte (la Cité du Vatican est fermée) ainsi que des textes et des pierres (pertes de reliques du christianisme) qui tombent de la Tour éclatée. La vision de Rothschild est que le christianisme, tel que nous l’avons connu, va perdre le pouvoir qu’il détenait depuis deux millénaires.

17 – L’ÉTOILE donne – EXPRESSION – Donner
Agir sur le monde et vivre complètement

345x565-17-economist-the-star

Il n’y a aucune ressemblance de la carte de l’Étoile de l’Economist avec n’importe quelle carte de tarot classique du même nom. L’image représente 14 grandes étoiles jaunes à 8 pointes (fixe), 10 petites étoiles blanches (le système solaire) et un météore (étoile filante mobile) dans un ciel bleu au-dessus d’un sol rouge avec des cratères (nouvelle planète). À l’intérieur de chaque grande étoile, il y a l’image d’une jeune personne non identifiée (la jeunesse en général). La vue des 10 étoiles blanches impliquent que le corps céleste rouge est situé en dehors de notre système solaire. Nous sommes dans l’espace où la jeunesse brille. Le météore représente une étoile en transformation. Dans la vision de Rothschild, l’apocalypse de la race humaine sur terre ne sera pas définitive. Il y aura une nouvelle vie dans l’espace après.

20 – Le JUGEMENT transforme – TRANSFORMATION – Renouveau
Bienvenue à l’appel irrésistible de l’âme et à un nouveau niveau de conscience

345x565-20-economist-judgment

Il n’y a aucune ressemblance de la carte du Jugement de l’Economist avec n’importe quelle carte de tarot classique du même nom. Avec un globe couronné (puissance mondiale) dans sa main droite (active) et un sceptre (pouvoir royal) dans sa main gauche (réceptive), Donald Trump se sent comme l’Empereur du monde (tel la carte de tarot de l’Empereur). Cependant dans la carte traditionnelle de l’Empereur, celui-ci tient le sceptre dans sa main droite et le globe dans la gauche. Cela indique que Trump a reçu le pouvoir sur le monde au lieu de le conquérir. La carte du Jugement montre Trump habillé en noir (funérailles), assis seulement sur les États-Unis et non le monde. D’où sa vulnérabilité. La vision de Rothschild est que Trump est aveuglé par son pouvoir narcissique et semble oublier celui qui l’a mis là. Trump pourrait perdre son pouvoir s’il n’obéissait pas aux instructions de Rothschild.

21 – Le MONDE éveille – ÉVEIL – Triompher
Atteindre la prise de conscience de l’âme et profiter de la vie au maximum

345x565-21-economist-the-world

Il n’y a aucune ressemblance de la carte du Monde de l’Economist avec n’importe quelle carte de tarot classique du même nom. Le soleil jaune (or) envoie ses rayons sur les continents de terre en jaune (richesse matérielle) sur lesquels reposent trois architectures sacrées (richesse spirituelle): un temple grec, un temple romain et une pyramide égyptienne. Elles sont symbolisées par un livre (la connaissance) rouge (la vie), une oeuvre d’art encadrée (art) et deux masques (tragédie et comédie du théâtre de la vie). Tous les trois sont à leur tour résumés par une œuvre d’art rouge (vie) et un livre ouvert (science). Selon la vision de Rothschild, la carte du Monde de l’Economist représente son côté philanthropique dans le monde de l’art et de la science.

Quelques Mots Pour Conclure

Selon les vues et les anticipations de Rothschild sur le monde en 2017, nous nous dirigeons vers une période sombre de changements radicaux dans le monde: l’effondrement économique et financier mondial, la fin du christianisme et de l’Union européenne, dans une Planète Trump imprévisible. Les huit cartes de tarot symbolisent un changement de paradigme de proportion historique. Je veux croire que de la destruction va émerger un monde plus juste, plus humain et plus uni … celui de l’âge du Verseau qui prévoit l’unité de l’art et de la science telle qu’elle apparait dans l’ultime vision de Rothschild dans la carte du Monde.

Comme le changement de paradigme se produira de toute façon, voici ma seule suggestion pour Rothschild: “Comme les conflits ne créent que des problèmes et n’en résolvent aucun, pourquoi ne pas essayer l’amour, la lumière et l’harmonie pour changer.

Dans l’amour, la lumière et l’harmonie. Pour toujours, Serge Bernard