Le Code Rothschild – Le Monde en 2017 – Planète Trump

English Version

Les Cartes de Tarot Sur la Couverture de l’Economist Pour l’Année 2017

Le magazine libéral anglais réputé “The Economist” exprime les points de vue financiers et politiques des oligarques mondiaux. Il est détenu à 50% par la branche anglaise de la famille Rothschild et la famille Agnelli. Les 50% restants sont détenus par des investisseurs privés, des éditeurs et des membres du personnel. Chaque année, l’Economist publie un numéro spécial sur l’année à venir – illustré par une couverture énigmatique – qui est toujours révélatrice de la vision de Rothschild sur l’avenir du monde. Le numéro de 2017 ne fait pas exception et est surprenant car sa couverture montre huit cartes de tarot modifiées, ce qui rend les messages cachés plus accessibles.

TW2017_Cover_FINALS.indd

Quelques Mots Sur le Matérialisme et la Spiritualité de Rothschild

Cet article fait suite à l’article astro-tarologique de la semaine dernière intitulé “Qui Sont Ces Milliardaires Qui Gouvernent Le Monde Et Nos Vies?” La présence de cartes de tarot sur la couverture de l’Economist pour 2017 indiquent que les oligarques qui sont matériellement méga-riches commencent à réaliser qu’ils sont en même temps méga-pauvres spirituellement. Alors qu’ils contemplent le monde pour plus de puissance matérielle, ils semblent prendre conscience que la destruction humaine leur apportera non pas plus de bonheur et de liberté, mais moins. (happiness and freedom article en anglais) Pas une bonne affaire. Avec les huit cartes de tarot analysées une par une, la vision du monde selon Rothschild deviendra plus claire.

Les Prévisions du Monde Selon Rothschild

1024x1346-the-economist-cover-2016

Les huit cartes de tarot doivent être interprétées, littéralement et symboliquement, du point de vue de Rothschild et non du point de vue du lecteur. Les cartes ne présentent pas des prévisions d’événements, mais l’opinion de Rothschild sur sa vision du monde. Cette année, les messages sont un peu plus ouverts que dans le passé pour qui sait comprendre les significations littérales et symboliques des cartes de tarot. Lorsque l’on parle de l’avenir il faut distinguer trois approches possibles: (1) la prévision, (2) l’anticipation et (3) l’opinion. (1) Je pense que personne ne peut prédire les événements futurs, pas même Rothschild. Pour preuve, la complete absence de Trump dans la couverture de l’Economist de 2016. Les événements n’existeront qu’après avoir été produits. (2) Toutefois, il est possible d’exprimer des anticipations de tendances et de potentiels à la lumière de faits existants, tels par example des événements mondiaux créés ou planifiés par l’oligarchie et (3) N’importe qui peut émettre des avis sur le futur, qui ne sont alors que des opinions n’engageant que leurs auteurs. Ceux-ci ont alors le même droit à l’erreur que les météorologues ou les docteurs. En résumé, les futurologues, qu’ils soient oligarchs, économistes ou n’importe qui, ne peuvent pas faire de prévisions. Ils ne font que révéler le présent à ceux qui sont encore bloqués dans le passé. Cela s’applique de la même manière aux visions de Rothschild.

Les Huit Cartes Du Tarot De La Couverture De L’Economist Pour 2017

300x300-jp-morgan

Les millionaires ne font pas appel à l’astrologie, les milliardaires si.
J.P. Morgan

Destiné à un lectorat éduqué et influent, l’Economist est une revue représentant des sujets du point de vue d’un libéralisme économique, politique et culturel (le libre échange, la mondialisation et la libre immigration). Que les oligarchs montrent un intérêt pour le monde ésotérique ne devrait pas surprendre. Ils sont très seuls au sommet et leur vide spirituel est énorme. Les cartes de tarot sur la couverture de l’Economist peuvent représenter un désir de rapprocher le monde matériel au monde ésotérique et spirituel.

Voici quelques commentaires avant d’analyser les huit cartes de tarot.  (1) Elles ont gardé leurs noms d’origine et leurs significations symboliques, (2) elles ont été modifiées pour donner des représentations littérales de la vision de Rothschild sur le monde à venir, (3) elles appartiennent toutes aux 22 arcanes majeures d’un jeu de 78 cartes, (4) elles sont présentées dans une séquence différente de leur ordre naturel (ce qui pourrait être justifié par le nouveau récit, mais je crois qu’il s’agit davantage d’un choix pour des raisons d’illustration visuelle) et (5) deux cartes sont inclinées (il pourrait s’agir d’une interprétation plus oblique, mais je crois qu’ici aussi il s’agit de raisons d’illustration visuelle de la couverture). Par conséquent, je vais analyser les huit cartes de tarot dans leur séquence naturelle (natural sequence article en anglais) et en position verticale.

01 – Le MAGICIEN initie – INITIATION – Choisir
Découvrir la direction de sa vie et construire une nouvelle réalité

Cliquer pour plus d’info sur the Initiating Magician (article en anglais)

345x565-01-economist-the-magician

La carte de tarot classique du Magicien est parfois intitulée “Le Bateleur” c’est-à-dire le “Bonimenteur de Rue”. Le Magicien de l’Economist a de nombreuses similitudes avec le Magicien du tarot classique Rider-Waite-Smith. (1) Il s’agit d’un bonimenteur qui se tient debout (prêt à l’action), (2) derrière une table (prête pour ses objets magiques), (3) devant un  futur public (son spectacle de magie), (4) sa main droite (signe d’activité en opposition à la réceptivité de la main gauche), (5) tient verticalement (liaison entre la vie sur terre et le cosmos) (6) une baguette magique (puissance surnaturelle), (7) son bras droit est dirigé vers le ciel et son bras gauche vers la terre (capacité de lier l’énergie matérielle de la terre à l’énergie spirituelle du ciel). (8) Il porte une cape rouge (énergie de vie prête pour l’action pratique), (9) avec une bordure de cou et une ceinture jaunes (or = richesse), et (10) il a une lemniscate au-dessus de sa tête (énergie infinie et endurance).

Contrairement au Magicien du tarot classique, le Magicien de l’Economist (1), a un soleil jaune derrière sa tête (égo royal), (2) avec un appareil de réalité virtuelle (VR), (3) sur ses yeux (show en télé-réalité), (4) et son index gauche (réceptivité), (5) se dirige vers une imprimante 3D (technologie moderne), (6) et touche le bouton d’alimentation (activation aisée), (7) produisant des unités de logement à la chaîne (abondante production immobilière).

1200x1200-donald-trump-profile

Le Magicien de l’Economist est donc une métaphore directe pour nul autre que Donald Trump (“Planet Trump” est le sous-titre sur la couverture). Le Bonimenteur, dont l’égo royal, le show télé-réalité et la machine de production immobilière en sont des symboles évidents. Donald Trump n’a aucune expérience antérieure en politique, il est comme Mickey de l’épisode de Disney “L’Apprenti Sorcier” dans Fantasia. Dans sa propre émission de télé-réalité, Donald Trump était le Maître de l’Apprenti. Aujourd’hui, les tables sont tournées. C’est lui qui est maintenant l’Apprenti et son Maître est Rothschild, qui l’a placé au poste de Président américain.

En 2016, j’ai écrit six articles astro-tarologiques sur Trump qui ont toujours été associés avec la carte de tarot du Magicien. J’ai aussi toujours considéré Trump comme un acteur et je me suis souvent demandé si cela suffirait pour le qualifier come président. Oui, Ronald Reagan l’a fait avant lui. Voici les liens pour les articles précédents sur Trump: Donald Trump, The Egomaniac We Love To Hate (en anglais) – What Would An Astro Tarologer Tell Donald Trump After His Iowa Defeat? (en anglais) – Donald, Bernie, Ben And The Others (en anglais) – Can Donald Trump Fake It All The Way to The Presidency? (en anglais) – Le Plan Secret de Donald Trump: Ne Pas Devenir le Prochain Président – Dévoiler le Secret Derrière la Victoire Inattendue de Donald Trump

09 – L’HERMITE éclaire – ASCENSION – Illuminer
Regarder vers l’intérieur et faire confiance à l’inconnu

345x565-09-economist-the-hermit

La carte de tarot classique Rider-Waite-Smith de L’Ermite montre un vieil homme (sagesse) introverti (isolement) avec une longue barbe (austérité) regardant vers la gauche (passé) dans une longue bure (ascétisme) verticale (maîtrise du temps) en position droite (confiance en soi) tenant un bâton (connexion à la terre matérielle) dans la main gauche (réceptivité) et une lanterne (recherche de lumière) dans la main droite (activité).

4th Baron Nathaniel Charles Jacob Rothschild

L’Ermite de l’Economist montre un vieil homme identique, mais qui n’occupe qu’une petite partie de l’image. Le reste représente essentiellement la maîtrise du monde par l’Ermite qui (1) se tient sur une plate-forme solide au sommet d’une haute montagne (dominant globalement le panorama), (2) surplombant (en position de pouvoir), (3) des groupes de gens qui marchent (unis en un seul défilé militaire), (4) dans la vallée (niveau inférieur). (5) Dans le fond il y a quatre (stabilité) sommets pyramidaux (élévation ésotérique), (6) et plusieurs montagnes déferlantes (inondations potentielles dans la vallée) (7) pendant un ciel de nuit (rêves), (8) avec la lune (inconscient), (9) et six (harmonie) étoiles (petites lumières brillantes). (10) Sous la montagne de l’ermite, il y a un éclair (destruction par le feu), (11) frappant les Etats-Unis (fin de la suprématie américaine). Voir plus d’informations sur le cycle de la suprématie américaine dans la video en français 2010-2025: Notre Monde En Transition. Les gens qui marchent dans la vallée portent des drapeaux: (a) TTIP (Transatlantic Trade and Investment Partnership) drapeau bleu barré, (b) TTP (Trans-Pacific Partnership) drapeau rouge barré, (c) UE (Union européenne) drapeau rouge barré, (d) STOP (les attaques contre les USA?) rouge sur drapeau blanc, (e) NO (plus d’autres Brexit?) blanc sur drapeau bleu, (f) illisible petit drapeau rouge barré, (g) illisible petit drapeau bleu, et h) illisible tout petit drapeau rouge. Il semble que f, g et h ne sont pas spécifiques, mais signifient seulement “etc…”

Avec ces symboles de la maîtrise du monde politique et de l’anti-Établissement américain (éclairs sur les Ètats-Unis ainsi que les trois drapeaux a, b et c), l’Ermite de l’Economist n’est autre que Rothschild lui-même avec sa propre vision de sa puissance mondiale.

10 – La ROUE DE LA FORTUNE régénère – RENOUVEAU – Accepter
Aller avec le flot des cycles de la vie et rechercher l’aide des autres si nécessaire

345x565-10-economist-wheel-of-fortune

La carte de tarot traditionnelle de la Roue de la Fortune montre trois animaux tournant avec la tête en avant dans une rotation dans le sens inverse des aiguilles d’une montre. Ils symbolisent les vicissitudes de la vie avec ses succès et ses échecs.

La Roue de la Fortune de l’Economist montre trois dirigeants politiques européens qui tournent la tête en avant dans une rotation dans le sens des aiguilles d’une montre. Il y a deux urnes dans le bas, où chacune contient un bulletin de vote avec une lettre “x”, indiquant que le “x” peut être truqué en faveur de n’importe quel candidat choisi par celui qui tient la manivelle pour faire tourner la roue. Il est évident que, pour Rothschild, le décideur invisible de la manivelle n’est autre que lui.

La Roue de la Fortune de l’Economist est en accord avec le drapeau barré de l’EU dans la carte de l’Ermite, ce qui signifie que Rothschild envisage de mettre fin à l’UE. Les trois personnes sur la Roue de la Fortune sont les candidats clés de l’Allemagne, la France et les Pays-Bas pour les prochaines élections de 2017: (1) Angela Merkel la candidate en titre pour les élections allemandes qui se tiendront entre le 27 août et le 22 octobre, (2) Marine Le Pen pour les élections en France, qui se tiendront entre le 23 avril et le 7 mai et (3) Mark Rutte, le candidat en titre aux élections hollandaises qui se tiendront le 15 mars. La Roue de la Fortune de l’Economist indique les plans de Rothshild: (1) Eliminer Angela Merkel (nuages sombre avec éclair et tournant avec la tête vers le bas) qui est la candidate de l’Établissement américain, (2) Soutenir Marine Le Pen (soleil dans le ciel et tournant avec la tête vers le haut), sorte de Trump à la française, en faveur d’un référendum Frexit et (3) Attendre de voir comment la campagne néerlandaise se développe (nouvelle tête nouvelle) pour décider entre Mark Rutte pour continuer à diriger et Geert Wilders le populiste hollandais contesté. Notez que tous les trois sont attachés à la Roue de la Fortune ce qui signifie qu’ils n’ont aucune liberté d’action et sont totalement dépendants de la puissance du décideur.

13 –La MORT et la renaissance – RÉVOLUTION – Éliminer
Détruire ce qui est périmé et construire du neuf

345x565-13-economist-death

Il n’y a aucune ressemblance de la carte de la Mort de l’Economist avec toute carte de tarot classique du même nom. Alors, observons-la du point de vue Rothschild. Le squelette en robe noire (enterrement) tenant une faux est le symbole de la mort. Le paysage offre l’image d’une apocalypse nucléaire. Tout est mort sauf le cheval avec un harnais rouge (vie) et deux insectes volants bleus. Le poisson dans la rivière desséchée est mort ou mourant, de même que les trois plantes. Le ciel jaune (or) est centré autour d’un soleil rouge (vie) rayonnant tandis que neuf petites pièces jaunes (or) se trouvent éparpillées sur la terre désolée.

Avec le remplacement de dernière minute de Hillary Clinton par Donald Trump pour la présidence américaine, la City de Londres (dirigée par la dynastie Rothschild) a détrôné l’Établissement américain (dirigé par la dynastie Bush) après un siècle de suprématie. Le changement de puissance mondiale est passé de 51/49 à 49/51 et reste très volatile. Il est certain que l’Établissement américain n’abandonnera pas sa suprématie centenaire sans combattre. Ils possèdent toujours la force militaire la plus forte du monde et peuvent envisager d’utiliser l’option nucléaire. Dans un tel scénario, il n’y aurait que des perdants. Tout le monde est très conscient de cela et personne ne veut une apocalypse nucléaire. Dans ce jeu de poker, même le gagnant peut mourir. Je suis plus enclin à croire que pour Rothschild, l’image de l’apocalypse est une métaphore de l’inévitable effondrement économique et financier mondial, qui sera douloureux mais qui ouvrira la porte vers une vie meilleure sur terre.

16 – La TOUR inspire – INSPIRATION – Célébrer
Revenir sur des bases solides et danser

345x565-16-economist-the-tower

Dans certains jeux de tarot classiques, la carte de la Tour est appelée “Maison-Dieu”, qui dans la carte de la Tour de l’Economist est représentée par une croix chrétienne au-dessus de la porte. Au-dessus de la Tour, le ciel a des nuages très sombres avec un énorme orage et de puissants éclairs. L’explosion de la Tour symbolise le destin du christianisme dans une guerre de religions. La tour est séparée en deux parties avec des groupes de disciples de chaque côté. Le christianisme à droite (le Christ sur la croix) et le communisme léniniste à gauche (le drapeau rouge avec marteau et faucille). Comme le communisme était surtout un adversaire du christianisme dans le passé, je crois que le communisme est une métaphore politiquement correcte pour l’islamisme d’aujourd’hui. La tour est accessible par un chemin angulaire (accès cassé) entouré par la terre ondulée jaune (or) (richesse du Vatican). Il y a une note sur la porte (la Cité du Vatican est fermée) ainsi que des textes et des pierres (pertes de reliques du christianisme) qui tombent de la Tour éclatée. La vision de Rothschild est que le christianisme, tel que nous l’avons connu, va perdre le pouvoir qu’il détenait depuis deux millénaires.

17 – L’ÉTOILE donne – EXPRESSION – Donner
Agir sur le monde et vivre complètement

345x565-17-economist-the-star

Il n’y a aucune ressemblance de la carte de l’Étoile de l’Economist avec n’importe quelle carte de tarot classique du même nom. L’image représente 14 grandes étoiles jaunes à 8 pointes (fixe), 10 petites étoiles blanches (le système solaire) et un météore (étoile filante mobile) dans un ciel bleu au-dessus d’un sol rouge avec des cratères (nouvelle planète). À l’intérieur de chaque grande étoile, il y a l’image d’une jeune personne non identifiée (la jeunesse en général). La vue des 10 étoiles blanches impliquent que le corps céleste rouge est situé en dehors de notre système solaire. Nous sommes dans l’espace où la jeunesse brille. Le météore représente une étoile en transformation. Dans la vision de Rothschild, l’apocalypse de la race humaine sur terre ne sera pas définitive. Il y aura une nouvelle vie dans l’espace après.

20 – Le JUGEMENT transforme – TRANSFORMATION – Renouveau
Bienvenue à l’appel irrésistible de l’âme et à un nouveau niveau de conscience

345x565-20-economist-judgment

Il n’y a aucune ressemblance de la carte du Jugement de l’Economist avec n’importe quelle carte de tarot classique du même nom. Avec un globe couronné (puissance mondiale) dans sa main droite (active) et un sceptre (pouvoir royal) dans sa main gauche (réceptive), Donald Trump se sent comme l’Empereur du monde (tel la carte de tarot de l’Empereur). Cependant dans la carte traditionnelle de l’Empereur, celui-ci tient le sceptre dans sa main droite et le globe dans la gauche. Cela indique que Trump a reçu le pouvoir sur le monde au lieu de le conquérir. La carte du Jugement montre Trump habillé en noir (funérailles), assis seulement sur les États-Unis et non le monde. D’où sa vulnérabilité. La vision de Rothschild est que Trump est aveuglé par son pouvoir narcissique et semble oublier celui qui l’a mis là. Trump pourrait perdre son pouvoir s’il n’obéissait pas aux instructions de Rothschild.

21 – Le MONDE éveille – ÉVEIL – Triompher
Atteindre la prise de conscience de l’âme et profiter de la vie au maximum

345x565-21-economist-the-world

Il n’y a aucune ressemblance de la carte du Monde de l’Economist avec n’importe quelle carte de tarot classique du même nom. Le soleil jaune (or) envoie ses rayons sur les continents de terre en jaune (richesse matérielle) sur lesquels reposent trois architectures sacrées (richesse spirituelle): un temple grec, un temple romain et une pyramide égyptienne. Elles sont symbolisées par un livre (la connaissance) rouge (la vie), une oeuvre d’art encadrée (art) et deux masques (tragédie et comédie du théâtre de la vie). Tous les trois sont à leur tour résumés par une œuvre d’art rouge (vie) et un livre ouvert (science). Selon la vision de Rothschild, la carte du Monde de l’Economist représente son côté philanthropique dans le monde de l’art et de la science.

Quelques Mots Pour Conclure

Selon les vues et les anticipations de Rothschild sur le monde en 2017, nous nous dirigeons vers une période sombre de changements radicaux dans le monde: l’effondrement économique et financier mondial, la fin du christianisme et de l’Union européenne, dans une Planète Trump imprévisible. Les huit cartes de tarot symbolisent un changement de paradigme de proportion historique. Je veux croire que de la destruction va émerger un monde plus juste, plus humain et plus uni … celui de l’âge du Verseau qui prévoit l’unité de l’art et de la science telle qu’elle apparait dans l’ultime vision de Rothschild dans la carte du Monde.

Comme le changement de paradigme se produira de toute façon, voici ma seule suggestion pour Rothschild: “Comme les conflits ne créent que des problèmes et n’en résolvent aucun, pourquoi ne pas essayer l’amour, la lumière et l’harmonie pour changer.

Dans l’amour, la lumière et l’harmonie. Pour toujours, Serge Bernard

13 Replies to “Le Code Rothschild – Le Monde en 2017 – Planète Trump”

  1. Pour s’en tenir à la lame IX (l’Hermite), je vois une certaine
    timidité dans l’interprétation. On pourrait ajouter ceci:
    -Le flot des manifestants se trouve manifestement
    entraîné vers une chute sans fond. Anéantissement.
    La pancarte “NO” signifie, en accord avec les autres,
    le refus de l’ordre actuel, refus qui va devenir sans objet.
    -On est en lune descendante, bientôt la nuit noire.
    -Il y a 6 étoiles: lame VI l’Amoureux, un choix va se faire.
    – Les étoiles dessinent à peu près la constellation du
    chariot (lame VII). On va tout droit vers un nouvel ordre,
    décidé “d’en haut”, dominé sur terre par les pics (IIII,
    l’Empereur?)
    -L’Amérique que nous connaissons va disparaître avec
    le reste (c’est la prévision de nombreux économistes,
    les financiers -Rotschild- ne la soutiendront pas).
    -L’Hermite ne représente pas un pouvoir effectif, il regarde,
    c’est la conscience éclairée. Peut-être la lueur d’espoir.

    Qu’en pensez-vous?

    1. Pour s’en tenir à la lame IX (l’Hermite), je vois une certaine timidité dans l’interprétation. On pourrait ajouter ceci:
      Merci Petrus pour vos pertinents commentaires. Par delà mon observation objective des 8 cartes, j’ai surtout essayé d’imaginer les messages subjectifs venant de Rothschild sur sa vision du monde pour 2017. Je me suis limité à n’écrire que ce que je pensais être le plus vraisemblable. Ceci étant dit, je vais reprendre vos commentaires spécifiques un par un.
      – Le flot des manifestants se trouve manifestement entraîné vers une chute sans fond. Anéantissement. La pancarte “NO” signifie, en accord avec les autres, le refus de l’ordre actuel, refus qui va devenir sans objet.
      Bien vu. Personnellement, je pense que la fin de l’espèce humaine n’est ni imminente ni absolue et que Rothschild y voit plutôt l’élimination des insoumis.
      – On est en lune descendante, bientôt la nuit noire.
      Oui, fin de cycle? Peut-être, à moins que ce choix est purement graphique défini par l’illustrateur. Freud a dit que parfois un cigare est simplement un cigare.
      – Il y a 6 étoiles: lame VI l’Amoureux, un choix va se faire.
      Oui c’est possible. ici aussi je ne pense pas que l’illustrateur ait voulu faire cette liaison.
      – Les étoiles dessinent à peu près la constellation du chariot (lame VII). On va tout droit vers un nouvel ordre, décidé “d’en haut”, dominé sur terre par les pics (IIII,l’Empereur?)
      Oui, les messages de changement de l’ordre mondial sont omniprésents, mais ici aussi je ne pense pas qu’il y ait eu une intention de l’illustrateur.
      – L’Amérique que nous connaissons va disparaître avec le reste (c’est la prévision de nombreux économistes, les financiers -Rotschild- ne la soutiendront pas).
      Pour moi et je présume pour Rothschild aussi, il s’agit de la fin de l’hégémonie américaine mais pas son anéantissement. Plutôt le passage d’un monde unipolaire vers un monde multipolaire
      – L’Hermite ne représente pas un pouvoir effectif, il regarde, c’est la conscience éclairée. Peut-être la lueur d’espoir.
      Pour moi l’ermite c’est Rothschild lui-même. Je crois que 2016 fut marquée par la peur et 2017 sera marquée par l’espoir.
      PS: Une version française du magazine en question est actuellement en vente dans les kiosques en France.

      1. Merci de votre prompte réponse à ma lecture!
        Bien sûr ce ne sont que des conjectures, mais les dessins sont assez précis, et il y a quand-même beaucoup de
        coïncidences.
        A mon avis Rotschild est plus que spectateur, c’est un
        acteur essentiel de ce qui nous attend, un mélange de
        discrétion relative et d’orgueil de la puissance réelle;
        (il n’est pas le seul). Dans cette voie, j’irai jusqu’à
        soupçonner qu’il se prend pour le maître du Chariot
        (lame VII), qui n’est pas visible ici, mais qui agit invinciblement!

        1. Il est bien vrai que Rothschild se voit comme le maître du monde. Mais même s’il peut influencer certains événements mondiaux, comme tout un chacun il a ses ambitions et oppositions ainsi que ses réussites et erreurs. Je vous recommande l’article suivant qui vous clarifiera ce commentaire.
          http://www.astro-tarology.com/en-francais/qui-sont-ces-milliardaires-qui-gouvernent-le-monde-et-nos-vies/
          Par ailleurs, à moins d’une demande contraire, je vais vous inclure dans la liste des souscripteurs du bulletin hebdomadaire.

          1. Merci à vous.
            Au demeurant, pour en terminer avec cette lame, il
            est bien possible que Rotschild en effet se montre
            en hermite pour cacher sa vraie nature, qui est
            diabolique comme toutes les richesses accumulées
            biens au-delà du nécessaire.
            “Vade Retro Satanas!”

    2. bonjour,

      la lune dans le soleil; c’est peut etre simplement l’eclipse du 21 aout 2017 pour dater un krack monetaire ou boursier (sur la gauche on voit le €, symbole de l’euro) et là les populations seront lessivées pour de bon !

      1. Bonjour Luke, bien vu et pertinent. Le rond noir à l’intérieur du croissant jaune = partie du soleil cachée par la lune, le croissant jaune = morceau de soleil restant à cacher pendant l’éclipse. Comme la couverture de l’Economist concerne l’année 2017, on peut en inférer qu’il s’agit bien de la rare éclipse solaire du 21 août qui sera totale et couvrira les États-Unis. Au symbole de l’euro, il y a lieu d’ajouter un des drapeaux de l’image qui contient “EU” barré par une croix. Pour mon interprétation détaillée de l’éclipse, je vous renvoie au lien suivant
        http://makeharmonygreatagain.com/language/fr/le-monde/21-aout-2017-une-rare-eclipse-solaire-totale-sur-les-usa/

  2. Bonsoir,
    Pour info, puisque rotschild (pas de majuscule à ce nom pour ma part) aime les signes, en voici un. Ni tricherie, ni mensonge, ni complot possible contre les éléments naturels, dans la plus difficile des courses au large. Le Vendée Globe, et dans ce nom il y a “Globe”. Eh bien Gitana 16 et son skipper Sébastien Josse, grand favori de cette course, aux manœuvres d’un monocoque dernier cri, a abandonné. L’écurie edmond de rotschild a perdu. C’est cool comme signe, non ?!

    1. Bonsoir Nini Des Sables, merci pour votre commentaire. Je suis ravi pour vous que cet événement vous ai apporté satisfaction. À propos de l’article, ma contribution en tant qu’astro-tarologue a consisté à déchiffrer le code cryptique des cartes du Tarot sur la couverture du magazine “The Economist”. L’article se veut d´être objectif et je me suis efforcé de ne pas donner mon point de vue. L’opinion de Rothschild sur le monde tel qu’il le voit pour 2017 est la sienne et n’engage que lui. De plus, j’ai mentionné qu’il n’était pas infaillible. Pour preuve l’absence de Donald Trump parmi les leaders mondiaux sur la couverture de 2016. Bonne soirée, cordialement.

  3. Ces personnes une vision du monde simple le vaisseau la planète est gravement touché et l’homme devient a l’évidence l’ennemie premier de la nature. Nous sommes ceux de la tour de Babylone ceux qui on par la technologie crue asservir la nature et ce pose en égale a la création au lieu d’en faire simplement partie. comment définiriez vous la vie puisque ni la science ni la philosophie nous on apporté une réponse convenable. Regarder la réalité en face.

    Toute ses cartes donne une vison a plusieurs vitesse de lecture et s’imbrique les une dans les autres. Comme un grand TOUT apres un grand RIEN … je pense a un ordre naturel accéléré par l’homme nous sommes a la fin de notre eres des poissons.

    On attend donc l’ere du verseau vers 2160 a plus moins une centaine d’années

    1. Merci pour votre commentaire. Nous voyons les choses de la même façon. Je ne me fais pas de soucis pour la terre qui était là depuis des milliards d’années et qui nous survivra encore pour bien longtemps si notre espèce venait à disparaître. Je ne crois pas à l’imminence de notre extinction sur terre, en tous cas pas avant qu’il n’y ait suffisamment d’entre nous vivant dans l’espace. La transition historique de l’ère des poissons vers celle du verseau s’étale sur plusieurs siècles et nous sommes en plein dedans. Il n’y a pas d’année magique. Il faut préparer les générations actuelles et futures dès maintenant. Dans cet esprit, je viens de créer un mouvement pour l’harmonie et le bien-être. Soyez-en le bienvenu. Visitez http://makeharmonygreatagain.com. Le site est bilingue. Dans la lumière et l’harmonie, Serge

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *